Chicagoland

Publié le 14 Octobre 2016

Chicagoland

 

 

La quatrième de couverture :

 

Alors que le meurtrier est sur le point d'être exécuté, la soeur de la victime, le flic qui a mené l'enquête et le tueur reviennent sur les circonstances de sa mort pour tenter de comprendre ce qui s'est passé. Les apparences sont trompeuses. Seuls leurs trois témoignages pourront révéler la triste vérité.

 

 

Mon avis :

 

Cette bande dessinée est une adaptation du reccueil de nouvelles de l'écrivain R. J. Ellory. Le scénario se découpe en trois parties correspondants à trois points de vue revenants sur les circonstances d'un meurtre commis dans les années 1950 à Chicago. La soeur de la victime, le policier qui a été chargé de l'enquête et l'accusé condamné à la chaise électrique : tous trois nous livrent leur regard sur l'affaire, faisant petit à petit vasciller les certitudes du lecteur. D'un style vif au découpage maîtrisé digne d'un polar américain, cette bande dessinée nous propose en filigrane une réflexion sur la notion de culpabilité et sur la peine de mort toujours en vigueur aux Etats-Unis. Un bon moment de lecture.

 

 

Colin, Fabrice.

Goerg, Sacha.

Chicagoland

2015 / 140 p.

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis aussi des BD

Partager cet article

Commenter cet article

Caro 24/10/2016 18:53

Ah, Fabrice Colin, souvenir d'une rencontre en PLC2... ;) Je dois avouer que j'ai lu cet album pour le dessinateur Sacha Goerg et non pas pour l'adaptateur... Je n'ai pas trouvé le scénario transcendant, je me doutais étrangement du fin mot de l'histoire, mais bon, c'était tout de même une lecture sympa. Si ça t'intéresse, j'ai publié mon avis sur mon blog : https://leslecturesdecaro.wordpress.com/2016/03/30/chicagoland/

Nota Bene 26/10/2016 18:41

Et oui, souvenirs ! Ici : http://nota-bene.over-blog.fr/article-27513651.html
Rien de transcendant pour cette BD c'est vrai mais un petit côté rétro sympa.