Socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Publié le 12 Juin 2014

Si la loi d'orientation du 8 juillet 2013 confirmait le principe du Socle commun défini par le décret de 2006, elle invitait en même temps à le faire évoluer afin de mieux l'articuler avec les enseignements. C'est chose faite, avec pour objectif de mettre en place une évaluation positive et cohérente. Le nouveau socle pose les bases d'une culture commune. En voici les 5 nouveaux piliers constitutifs :

 

  1. Les langages pour penser et communiquer
  2. Les méthodes et outils pour apprendre
  3. La formation de la personne et du citoyen
  4. L'observation et la compréhension du monde
  5. Les représentations du monde et l'activité humaine

Voici ce que cela donne en détail, avec certains passages relevés par mes soins à la lecture (ils concernent les connaissances et compétences relevant plus spécifiquement de l'enseignement des profs-docs plus que celles communes aux enseignements tels que le goût de la lecture et de l'écriture, l'histoire de l'art, la mise en projet, le respect de la collectivité, etc.) :

 

1. Les langages pour penser et communiquer

 

  • Maîtriser la langue française

"Il sait [l'élève, ndlr] extraire avec pertinence et de façon critique des informations issues de différentes sources. Il a appris à tirer profit et plaisir de ce qu'il lit."

 

  • Pratiquer des langues étrangères ou régionales

  • Utiliser des langages scientifiques

​"L'élève sait que les équipements informatiques utilisent une information codée et il est initié au fonctionnement, au processus et aux règles des langages informatiques ; il est capable de réaliser de petites applications utilisant des algorythmes simples."

 

  • S'exprimer et communiquer

​"L'évolution des moyens de communication, la place des images fixes ou mobiles et des univers sonores, la diversité de leur production et de leurs supports, le déploiement des supports numériques et des réseaux à tous les niveaux de la société, rendent nécessaire la connaissance de leur mode de production et de signification, et des codes qu'ils utilisent. L'élève en identifiant la nature et le fonctionnement des ces différents types de communication en comprend les enjeux, est capable de les démystifier et accède à un usage raisonné et responsable des médias."

"Cette acquisition [des langages, ndlr] passe par des activités d'écriture intensive et des échanges verbaux structurés (ateliers d'écriture, ateliers d'éducation aux médias et à l'information, exposés, débats argumentés, interactions linguistiques...) [...] pour raisonner, argumenter et pour communiquer ses recherches et ses résultats à l'écrit et à l'oral."

 

​2. Les méthodes et outils pour apprendre

 

"Les méthodes et outils pour apprendre [...] ne constituent pas un enseignement en soi, mais doivent faire l'objet d'un apprentissage explicite, pendant la scolarité obligatoire, dans tous les enseignements et espaces de la vie scolaire."

 

  • Maîtriser les techniques usuelles de l'information et de la documentation

​"L'élève connaît les principes de la production de l'information et de son accès (notions de sources, de documents, auteur, éditeur, classement, dépôt légal, droits...). Il a abordé des éléments d'histoire de l'écrit et de ses supports. Il s'est initié à l'usage des outils de recherche et au traitement de l'information sur tous supports. Il sait confronter différentes sources d'information et s'interroger sur la crédibilité qe l'on peut accorder à ses sources. L'élève est initié à l'usage de l'internet, il maîtrise la navigation hypertexte, il est capable de créer des documents pour les adresser à divers destinataires. Il sait utiliser des sites collaboratifs, et garder la mémoire de ses travaux. Il sait synthétiser et restituer l'information à l'oral et à l'écrit. Il est conscient de la complexité de ce champ dans les société contemporaines et de la nécessité d'être un récepteur et un utilisateur critique et honnête de l'information. Il a compris que l'information ne suffit pas à la connaissance mais qu'elle en est une première étape. L'élève connaît les principales techniques de production et de diffusion de l'information selon les supports, il a développé de l'intérêt pour la presse écrite et audiovisuelle et sait s'y repérer par la connaisssance des codes. Il sait confronter les points de vue sur les événements, prendre conscience de la diversité des choix et des opinions, apprécier la validité d'une information."

 

  • Maîtriser les techniques et les rêgles des outils numériques

​"Il sait utiliser un site collaboratif dans le cadre scolaire et connaît les règles de bienséance et de civilité de la communication et de la discussion numérique. [...] L'élève est sensibilisé aux principes de la propriété intellectuelle et de la création numérique. Il a acquis une conscience des potentialités des modes de communication numériques, de leur rôle dans la vie sociale et économique mais aussi des risques qu'ils présentent et de leurs limites. Il a en particulier appris à protéger ses données personnelles et son intimité, et à respecter celles d'autrui."

 

  • Acquérir la capacité de coopérer et de réaliser des projets

  • Organiser son travail pour l'efficacité des apprentissages

​"Il mobilise des ressources documentaires, numériques ou imprimées, utilise de manière raisonnée les dictionnaires, manuels, revues et encyclopédies (y compris ceux que l'on trouve sur internet), les potentialités du traitement de texte et d'autres outils bureautiques courants. L'élève a appris à se constituer des outils personnels de travail efficace : prise de notes (notamment manuscrites), brouillons, fiches, lexiques, nomenclatures, plans, croquis... adaptés à chaque situation."

"Apprendre à apprendre et à comprendre est un enjeu qui concerne l'ensemble des champs et des disciplines. Les méthodologies du travail ne s'apprennent qu'en situation. Mais il faut leur consacrer le temps nécessaire et les explications suffisantes. L'école ne peut exiger ce qu'elle n'a pas enseigné. [...] En outre, savoir apprendre une leçon, rédiger un devoir, préparer un exposé, travailler à un projet, requiert l'uage de tous les outils à la disposition de l'élève, la fréquentation des bibliothèques et centres de documentation, l'usage de l'ordinateur. Le recours à ces outils et aux ressources de ces lieux doit donc faire l'objet lui aussi d'un apprentissage planifié."

 

​3. La formation de la personne et du citoyen

 

  • Développer la sensibilité, la confiance en soi et le respect des autres

  • Comprendre la règle et le droit

  • Déveloper le jugement

  • Développer le sens de l'engagement et de l'initiative

​"En mettant en oeuvre des projets individuels ou collectifs, l'élève développe son esprit d'initiative et le goût d'entreprendre. Il commence à faire des projets pour son orientation future : connaissance de l'environnement écoomique, des métiers et des parcours de formation."

 

4. L'observation et la compréhension du monde

 

  • Se poser des questions et chercher des réponses

  • Expliquer, démontrer, argumenter

  • Concevoir, créer, réaliser

  • Comprendre et assumer ses responsabilités individuelle et collective

 

5. Les représentations du monde et l'activité humaine

 

  • Se situer dans l'espace et dans le temps

  • Comprendre les représentations du monde

​"Il est habitué à nourrir sa culture par la lecture, la production d'écrits divers et l'utilisation des différents médias culturels, la fréquentation des musées et des spectacles, la pratique d'activités culturelles et artistiques."

 

  • Comprendre les organisations du monde

  • Concevoir, créer, réaliser

 

En introduction au socle, on nous précise que "ces cinq domaines ne se déclinent pas séparément. Ils ne correspondent pas à de nouvelles disciplines qu'il serait possible d'appréhender distinctement les unes des autres, mais à de grands enjeux de formations. Chaque domaine de connaissances et de compétences requiert la contribution de toutes les disciplines et démarches éducatives, chaque discipline apporte sa contribution à tous les domaines."

 

Globalement, cette remise à plat me paraît meilleure que la désormais ancienne version du socle. La culture de l'information semble y prendre une plus pertinente et large part. A ce sujet, n'hésitez pas à me faire part d'éventuels manques à mon relevé... qui pourront être comblés lors d'une seconde lecture.

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je veille, #Je prof-doc

Partager cet article

Commenter cet article

CapOcapesDoc 16/06/2014 15:39

Je n'avais pas eu le temps de lire en détail, merci pour ce post !!

Nota bene 16/06/2014 19:10

De rien... Et tant mieux si ça fait gagner du temps à chacun !

JL 12/06/2014 21:58

Merci beaucoup pour cette lecture approfondie!

Nota bene 12/06/2014 22:56

De rien !