Encore heureux qu'il ait fait beau

Publié le 12 Octobre 2014

Encore heureux qu'il ait fait beau

 

 

La quatrième de couverture :

 

Personne ne comprend ni pourquoi ni comment la bibliothèque Jacques-Prévert se retrouve à voguer sur l'océan. A bord, le directeur, la bibliothécaire, un prof de technologie, la sixième F au complet, et Saïd l'infernal, qui se trouvait là par hasard. Une fois l'incroyable admis, il faut manger, boire, dormir, s'organiser. Chacun fait preuve de courage et d'imagination pour transformer cette traversée en une aventure joyeuse et inoubliable.

 

 

Mon avis :

 

Arrachée au bitume un soir d'orage, la bibliothèque Jacques-Prévert prend le large et se retrouve à voguer sur l'océan pendant plusieurs semaines, emportant à son bord son directeur, une bibliothécaire, une femme de ménage, un professeur de technologie, la classe de 6e F du collège voisin et un certain caïd nommé Saïd. Passées la surprise, l'incompréhension et la panique, les adultes et les enfants se doivent d'organiser leur vie en communauté sur cette drôle d'embarcation et tentent de faire preuve de sens pratique, d'ingéniosité et d'humour pour pallier aux difficultés : le manque de nourriture, d'eau et les baisses de moral. Du roman de Daniel Defoe aux manuels de géographie, les ouvrages de la bibliothèque se retrouvent à certains moments de solides alliés pour s'improviser navigateurs. Il faudra ainsi apprendre à pêcher, à vider un poisson, à tenir un carnet de bord, à calculer la vitesse du bâtiment, sa position... Ainsi, l'équipage hétéroclite de cette embarcation insolite ressortira enrichi de ce parcours initiatique et maritime.

 

Ce petit roman accessible dès 10 ans est à la fois lisse et farfelu, s'inscrivant dans le genre de la robinsonnade. Lisse parce que livrant quelques développements convenus voire caricaturaux mais farfelu  et sensible de par son contexte mystérieux et la cohabitation de tous ses personnages. On sourit bien des fois et on se dit finalement en refermant le livre que c'était un bien agréable voyage.

 

 

Thinard, Florence.

Encore heureux qu'il ait fait beau

Ed. Thierry Magnier

2012/189 p.

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Commenter cet article

CapOcapesDoc 13/10/2014 15:07

Ce roman faisait partie de la sélection Prix des Incos CM2-6ème l'an dernier... Mes élèves n'ont pas du tout accroché, et moi j'ai aimé, sans plus. http://capocapesdoc.over-blog.com/encore-heureux-qu-il-ait-fait-beau

Nota bene 13/10/2014 20:03

Tiens, c'est étonnant que tes élèves n'aient pas accrochés !