Little sister

Publié le 17 Février 2017

Little sister par Séverac

 

La quatrième de couverture :

 

Du haut de ses seize ans, Lena fait preuve d'une assurance étonnante. Pourtant sa vie est loin d'être simple. Lena Rodriguez, c'était son nom avant. Sa nouvelle identité, elle ne peut la révéler à personne... Lena a convaincu ses parents de la laisser partir seule quelques jours à Cadaquès, chez son oncle et sa tante catalans. Elle ne leur a pas tout dit. Là-bas, elle a rendez-vous avec Ivan, son grand frère que personne n'a vu depuis quatre ans... depuis qu'il est parti, sans explication, faire le djihad en Syrie.

 

 

Mon avis :

 

Benoît Séverac raconte ici l'espoir d'une soeur de retrouver son frère Ivan partit faire le djihad en Syrie quatre ans plus tôt. L'auteur n'offre pas de tribune aux propos djihadistes et n'essaye pas d'expliquer ce qui pousse certains jeunes à partir faire le djihad. Son roman cherche plutôt à souligner les souffrances d'une famille impliquée malgré elle dans cette actualité brûlante. Quatre voix interviennent l'une après l'autre dans le récit. Léna, la petite soeur, personnage central. Théo, ancien meilleur ami d'Ivan. Joan, ancien résistant au franquisme. Tambon, gradé de la DGSI de Toulouse.

 

Malheureusement, le récit met du temps à prendre son envol et passe à la fois par des considérations historiques (franquisme) et par une trame amoureuse un peu niaise entre Léna et Théo. Les personnages sont assez fades et leurs états d'âmes tendent au cliché. L'arrière-plan espagnol offre un certain exotisme mal investi, avec des personnages d'anciens résistants peu crédibles. La fin est bâclée. Bref, je m'attendais à bien mieux de la part de Benoît Séverac, découvert il y a près de trois ans avec L'Homme-qui-dessine. Il faut dire aussi qu'il était difficile de passer après ma lecture de Petit pays...

 

 

Séverac, Benoît

Little sister

Ed. Syros

2016 / 201 p.

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Commenter cet article

Caro 19/02/2017 17:18

Je l'ai lu il y a quelques mois et j'en garde un assez bon souvenir (https://leslecturesdecaro.wordpress.com/2016/12/19/little-sister-roman/ ), malgré des personnages peu crédibles (les anciens résistants espagnols), c'est vrai. J'ai bien aimé le récit raconté par les différents narrateurs, même si les deux premiers sont vraiment les plus intéressants. Mais bon, ce roman permet aussi d'aborder le djihad en littérature jeunesse (pas facile de trouver des romans sur le sujet pour des collégiens...!), et puis je ne connaissais pas la plume de Benoit Séverac avant... Je vais tâcher de voir si je trouve certains de ses romans précédents...

Nota Bene 19/02/2017 20:59

Ma déception s'explique peut-être aussi de par ma vision maintenant plus détachée des lectures collégiennes. Tant mieux si tu en gardes un meilleur souvenir !