La Devise

Publié le 3 Mars 2017

La devise par Bégaudeau

 

La quatrième de couverture :

 

Liberté, Égalité, Fraternité : notre devise n’est-elle pas la plus belle, la mieux rythmée, mais surtout la plus audacieuse, la plus moderne, celle qui montre la voie à l’humanité ?

Missionné auprès des "jeunes" pour redonner sens aux mots fondateurs de la République, un homme s’exerce à faire résonner son discours. Guidé par une coach hyper motivée, il s’interroge : Quel est le "socle moral" de notre République ? Justement en ces temps de crise civique, où en est-on ? La liberté, est-ce faire ce que l’on veut ? À quoi sert l’égalité ? Et la fraternité dans tout ça ?

Cette joute oratoire sur le discours politique nous rappelle surtout qu’en démocratie, c’est par la dispute que le sens se construit.

 

 

Mon avis :

 

C'est d'un ton juste et plein d'humour que François Bégaudeau met en scène deux comédiens chargés de "dire l'urgence de redonner du sens à notre devise, véritable socle moral de la République" à des lycéens. Sébastien prépare son intervention sur le thème des valeurs républicaines de façon enthousiaste mais se fait amplement corriger par sa collègue sur la mise en scène et la teneur de ses propos. Les corrections apportées font rire par leur décalage burlesque. Discuter les facilités des communicants c'est aussi prendre du recul sur le message véhiculé. La réflexion proposée dans cette pièce n'est ni très novatrice ni très poussée mais permet d'effleurer des problématiques actuelles avec humour et finesse : le libéralisme, la laïcité, l'égalité homme-femme... L'essentiel est rappelé : c'est l'espace de discussion - voire de dispute - libre, égale et fraternelle offert par la République qui importe. Cette courte pièce de théâtre destinée à être jouée en classe en 55 minutes et avec peu de moyens est revigorante : une bouffée d'air frais à placer sur la table des nouveautés du CDI entre La légèreté et La Présidente.

 

Voilà, c'est ça la force de cette devise. sa faiblesse est sa force. C'est parce qu'elle est abstraite et pleine de mots généraux que chacun peut l'interpréter à sa manière.

p. 73

Bégaudeau, François

La devise

Ed. Les solitaires intempestifs

2016 / 77 p.

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Commenter cet article

Angeline 28/03/2017 12:42

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog. merci

Angelilie 05/03/2017 13:56

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement. au plaisir

Nota Bene 07/03/2017 08:23

Merci beaucoup !