06h41

Publié le 27 Mars 2013

Le tout dernier roman en date de Jean-Philippe Blondel

lu avec délice pendant les dernières vacances scolaires.

 

 

 

La quatrième de couverture :

 

"Le train de 06h41, départ pour Troyes, arrivée à Paris. Bondé, comme tous les lundis matins. Cécile Duffaut, 47 ans, revient d'un weekend épuisant chez ses parents. Elle a hâte de retrouver son mari, sa fille et sa situation de chef-d'entreprise. La place à côté d'elle est libre. S'y installe, après une légère hésitation, Philippe Leduc. Cécile et lui ont été amants vingt-sept ans auparavant, pendant quelques mois. Cela s'est mal passé. A leur insu, cette histoire avortée et désagréable a profondément modifié leurs chemins respectifs. Tandis que le train roule vers Paris et que le silence s'installe, les images remontent. Ils ont une heure et demie pour décider de ce qui les attend."

 

 

Mon avis :

 

Bienvenue à bord du train de 06h41 en provenance de l'auteur Jean-Philippe Blondel et à destination d'un très agréable moment de lecture. Il desservira plaisir, intimité, questionnement, retour sur soi, jeunesse, parcours de vie, faux-semblants, rancoeur, comment, pourquoi, et si, pardon, délicatesse, tendresse, destins croisés... Seuls bémols : un livre trop court et un fin trop ouverte. L'auteur ayant pourtant dit il y a peu qu'il était lui-même frustré de lire des livres aux fins trop ouvertes ou trop fermées et qu'il avait du coup essayé d'en écrire une "semi-ouverte". Pourtant, c'est bien ce que j'appelle une fin ouverte et frustrante. Ceci dit, ce roman de l'intime qui revient sur des parcours de vie ne peut que nous séduire et nous faire questionner notre propre existence.

 

 

Plus d'infos :

 

Jean-Philippe Blondel est à écouter ici !

 

 

Blondel, Jean-Philippe.

06h41

Ed. Buchet-Chastel

240 p./2013

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Commenter cet article

Noukette 27/03/2013 15:29


Un très bon souvenir de lecture...!