Numérisation du fonds de la BnF par Google

Publié le 23 Août 2009

 

 

Après l'annonce en 2005 du projet Google de numérisation massive d'ouvrages conservés notamment dans de prestigieuses bibliothèques internationales, le président de la BNF de l'époque, Jean-Noël Jeanneney, avait pris la tête de la résistance au géant américain et appelé à une contre-offensive européenne en lançant la bibliothèque numérique europénne "Europeana" en novembre 2008.

Autrefois opposante au projet de bibliothèque mondiale de Google, la Bibliothèque nationale de France serait prête à changer de stratégie. Dans une dépêche AFP du 18 août dernier, on apprend qu'en raison du coût élevé de l'opération de numérisation, des négociations sont en cours avec Google et pourraient aboutir d'ici à quelques mois.

 

 

La secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, a pour sa part précisé à l'AFP que des discussions ont lieu "parce que c'est en ce moment que se structure le marché du livre numérique et la discussion de la BNF et Google participent de ça". "Au moment ou le marché du livre numérique se structure, il faut que les acteurs français soient présents", a-t-elle souligné.

Selon elle, "un accord avec Google devrait forcément respecter intégralement le droit d'auteur, ce qui n'est pas actuellement la démarche de Google, et serait forcément différent pour les livres sous droits et les livres tombés dans le domaine public".

En cas d'accord, la BNF emboîtera le pas à la bibliothèque municipale de Lyon qui a choisi Google en juillet 2008 pour numériser 500 000 documents de son fonds.
 



Infos sur
L'express
Infos sur Le Journal du Net
 

Rédigé par Nota bene*

Publié dans #Je veille

Partager cet article

Commenter cet article

Jonathan Balsamo 25/08/2009 21:48

La BNF aurait dû faire numériser les livres par une société française en même temps qu'avec Google