Twitter prend son envol dans la sphère info-doc

Publié le 16 Septembre 2009

Après la mode du blog puis du portail Netvibes, c'est celle de Twitter qui semble émerger dans les établissements scolaires, peu après son envol sur la toile.

Késako ?


"Twitter est un outil de réseautage social sous forme de microblogging. Accessible sur internet, présenté au début de son ascension comme un service Web 2.0 souvent futile et exhibitionniste, il est devenu en quelques mois un outil quasi incontournable de diffusion et de partage d’informations succinctes. Son utilisation a été adaptée et plébiscitée grâce à sa simplicité, sa rapidité et au fait qu’il favorise la réactivité." [Définition tirée du site Docs pour docs]

La sphère info-doc sur Twitter

De fait, Docs pour docs s'y met et nous propose une première approche de cet outil et des possibilités qu'il ouvre aux professionnels de la documentation => Dossier Twitter et documentation.

Sur 
http://twitter.com/docspourdocs on nous signale justement une expérience menée par une collègue de LP avec cet outil. Sur son blog Ma dixième année, on peut suivre l'évolution de l'utilisation pédagogique de l'outil faite par sa classe, les autres membres de l'équipe éducative ainsi qu'elle-même. Un premier test grandeur nature donc.

Pour prendre un peu de hauteur sur cet outil 2.0, je vous invite à lire ou relire un ancien article de Nota bene* reprenant les idées d'Olivier Ertzcheid :
Un prof-doc sachant twitter, du 6 juillet dernier.



Sur ce, et parce qu'il faut connaître les outils avant de les envisager dans un cadre pédagogique, je vous invite à découvrir les profils de - entre autres - Olivier Le Deuff, Silvae
alias Bibliobsession, Gishlain Chasme, Nalya... et moi-même ! ^^

Rédigé par Nota bene*

Publié dans #Je veille

Partager cet article

Commenter cet article

Edouard 20/09/2009 14:30

{subjectivité inside} La différence entre un blog et un twitter, c'est simple : sur un blog, écrire un billet de deux lignes semble à la plupart des webacteurs quelque chose de ridicule. Sur twitter, ça parait au contraire très branché. Et comme la tendance généralement, c'est de gagner du temps et de se fatiguer le moins possible la cervelle en écrivant des choses, on utilise twitter. Ca permet à des personnes de se sentir exister en manifestant leur présence sur le Net par des petits commentaires sur leurs activités ponctuelles, ce qui dispense de faire de grands billets pour lesquels il faut réfléchir à ce qu'on va mettre pour remplir les paragraphes.A l'origine, pourtant, Twitter était un outil de travail pour les entreprises (ce qui permet à des personnes de collaborer à distance en temps réel, en se tenant au courant de l'avancée de leurs tâches respectives.)J'ai cependant l'espoir que, une fois le phénomène de mode passé, Twitter sera de nouveau utilisé à bon escient.

Nota bene* 20/09/2009 15:00


A mon humble avis ces propos seraient à nuancer...


Laura 17/09/2009 15:35

Quand on clique sur le lien vers ton Twitter, cela annonce "This person has protected their tweets": tu n'aurais pas oublié de partager tes twitts avec le public?

Nota bene* 17/09/2009 18:01


Point du tout. Je me réserve le droit (pour le moment en tout cas) de filtrer ceux qui me suivent... Protection de son identité oblige ! Montrons le bon exemple aux élèves.  Ceci dit rien ne vous empêche de me demander !


farah 17/09/2009 14:10

Je vais paraitre novice ... mais c'est le cas ! Quelle difference entre un blog et twitter? Si on utilise netvibes et les flux rss, qu'apporte Twitter?merci de m'eclairerFarah, qui rentre dans le monde de la documentation (prepa du CAPES) et qui craint fort de s'y noyer ...

Nota bene* 17/09/2009 17:55


Je te demande un peu de temps pour répondre à ta question... si d'autres sont plus dispo que moi, qu'ils n'hésitent pas !