Anecdote de doc 7

Publié le 31 Mars 2010

Lundi dernier, je me trouve à un moment donné non pas derrière la banque de prêt comme souvent mais à côté, à ranger des livres. J'entends alors le "ben y'a personne ?!" d'une élève, qui se veut auprès de quelques camarades présents un "ben c'est quoi ce bord** y'a pas une dame du CDI dans les parages pour s'occuper de ma p'tite personne ?!".

Je relève la tête et la vois attendre devant le bureau.  Je lui répond "comment ça y'a personne ?" d'une voix assurée mais non moins avenante. Et là, réaction de l'intéressée : "ah parce que vous êtes une... ah pardon... heu désolée... ben c'est bien... heu c'était pour emprunter c'livre." Traduction = une mine confuse.

 

Bilan de cet épisode :

Point négatif : il semblerait que j'ai toujours une tête de lycéenne.

Point positif : lorsque je me mets à parler, on comprend qui je suis.

 

Rédigé par Nota bene*

Publié dans #J'ai étudié, #Anecdote de doc

Partager cet article

Commenter cet article

nalya 06/04/2010 16:35



Je compatis. Quand j'étais stagière PLC1, en collège les élèves me prenaient pour une stagiaire 3e



Caro 02/04/2010 12:21



Ah oui, quand même ! Ca fait du monde, effectivement, normal qu'ils ne te connaissent pas tous... Mais l'année prochaine ça ira mieux, non ?? ;)



Nota bene* 02/04/2010 14:02



Espérons ! ^^



Laura 01/04/2010 20:23







Nota bene* 02/04/2010 10:46



Salut toi !



Caro 01/04/2010 20:17



C'est drôle, moi ça me faisait ça en début d'année, maintenant la quasi-totalité des élèves ont compris que je n'étais pas une élève (sauf il y a peu de temps un étudiant de BTS 2ème année, qui
croyait que j'étais une de ses 'camarades' et lorsque sa voisine l'a prévenue que non, il a fait une de ces têtes, il ne savait plus où se cacher !! ^^)


Maintenant ça va mieux, y'a plus de confusion... Ca dépend aussi du nombre d'élèves au lycée je pense. C'est un gros bahut ton lieu de stage ?



Nota bene* 02/04/2010 10:45



Ah ça oui, environ 1600 élèves... Voilà pourquoi je n'en connais pas la moitié !