L'égalité des sexes et les documentaires

Publié le 3 Janvier 2010

 

 

Vu sur Docs pour docs :"I. Collet a étudié la littérature scientifique pour enfants. Son corpus est constitué d’une vingtaine de titres parus chez des éditeurs et collections bien connus des professeur/e/s-documentalistes : Milan, Fleurus, Gallimard, Seuil, Mango, Copain des sciences, Les petits Débrouillards, Encyclopédie Benjamin etc. L’analyse est quantitative (décompte des personnages selon leur sexe) et qualitative (portant sur le rôle de chacun/e d’entre eux/elles). Sa conclusion ? L’histoire des sciences relatée dans la plupart de ces ouvrages oublie les femmes. Elles sont rarement évoquées, leurs découvertes sont tues. Lorsque les femmes sont mises en scène, leur qualité de scientifique n’est pas précisée.[...]"

Lecture ici : Il expérimente, elle regarde... 
 

 

 

Rédigé par Nota bene*

Publié dans #Je veille

Partager cet article

Commenter cet article