/!\ Poésie : ralentir...

Publié le 24 Janvier 2012

"Trois allumettes une à une allumées dans la nuit

La première pour voir ton visage tout entier

La seconde pour voir tes yeux

La dernière pour voir ta bouche

Et l'obscurité tout entière pour me rappeler tout cela

En te serrant dans mes bras."

 

Allumette-copie-1

 

"Paris at night"

Paroles, Jacques Prévert, 1949

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Commenter cet article

Za 27/01/2012 21:00


Et la version mise en musique par Kosma, chantée par Yves Montand... mmm...