Publié le 26 Septembre 2018

La suite de L'enfant et la baleine

 

 

Noé est un petit garçon qui vit au bord de la mer avec son pêcheur de papa et leurs six chats. Un jour, après une nuit de grande tempête, Noé fait la connaissance d'un baleineau échoué sur la plage, que son papa et lui finiront par sauver en le remettant à la mer. Dans ce nouvel opus, c'est l'hiver. Un soir, une tempête empêche le papa de Noé de rentrer. Le petit garçon part alors à sa recherche, tout seul, dans la nuit glaciale... et cette fois-ci, c'est son ami la baleine qui viendra l'aider. Les illustrations de Benji Davies sont toujours aussi naïvement belles, dominées par un bleu nuit envoûtant. Et la tendresse et l'amitié à nouveau au rendez-vous.

 

Publié le 20 Septembre 2018

La difficulté que représente pour les élèves

la lecture d'un numéro d'exemplaire

de type "17564"...

Publié le 20 Septembre 2018

Un album sur la thématique de la propreté toujours

mais cette fois-ci centrée sur les selles émises par les animaux...

et les enfants qui grandissent !

 

 

 

Un court album animé par des rabats à soulever pour obtenir les réponses aux questions posées sur chaque double-page, par exemple : "Où la marmotte fait-elle ses crottes ?". Plusieurs animaux sont passés en revue (lapin, poisson, loup, etc.) avant d'en venir au fait : "Et toi, où tu fais caca ?". Dans la couche, la culotte... ? Rien de transcendant dans cet album mais j'en cherchais un sur cette thématique qui ne fasse pas qu'évoquer le pipi... et c'est là son intérêt. La dernière illustration d'un petit garçon assis sur le pot et en train de lire le livre que le petit lecteur tient lui-même entre ses mains est ce qui retient le plus l'attention de mon garçon pour le moment.

 

 

Et toi, où tu fais caca ?

Géraldine Collet

Olivia Cosneau

Ed. Sarbacane

2018

 

Publié le 19 Septembre 2018

Un classique des albums à lire avant 3 ans :

 

 

Petit Ours Brun joue et "se dandine un peu". Sa maman lui propose alors de se rendre sur le pot. Au début rien ne vient puis il entend un bruit : "Il écoute, ça coule, c'est rigolo" ! Ici nous avons à faire à du basique, incontournable pour se familiariser avec la notion de propreté et la démarche à suivre pour faire pipi sur le pot comme un grand. Un court album à la pédagogie bienvenue.
 

 

Petit Ours Brun sur le pot

Danièle Bour

Céline Bour-Chollet

Diane Barbara

Marie Aubinais

Ed. Bayard jeunesse

2014

 

Publié le 18 Septembre 2018

Un recueil de nouvelles

sur le thème du premier rapport sexuel :

 

 

Voici un recueil de nouvelles d'auteurs jeunesse plus ou moins connus qui nous proposent des textes dans des genres et des styles différents : de l'échange de textos (n°1) au récit d'anticipation (n°16) en passant par la rédaction d'une lettre (n°10). Les auteurs se sont appropriés le thème de la première fois adolescente chacun à leur manière, avec leur propre sensibilité : de la nouvelle engagée (n°5, 6 et 11 par exemple) au récit plus léger et sensuel (n°2, 14 et 15 par exemple). De la réelle première fois à la première fois... à trois ou... en étant amoureux. J'ai apprécié certaines de ces nouvelles et d'autres beaucoup moins mais l'essentiel est que chacun, à partir de 16 ans, puisse y trouver de quoi se divertir, se rassurer, se confronter à l'inconnu. Comme des confidences délicates empreintes de tendresse, d'humour, de réalisme effrayant aussi parfois, ces nouvelles se découvrent à l'abri des regards indiscrets.

 

Un extrait est à découvrir sur le site de l'éditeur.

Merci aux éditions Eyrolles pour cette lecture !

 

Sommaire :

 

  1. Nouvelle notification de Clémentine Beauvais ♥♥ (pour sa drôlerie et son aspect authentique)
  2. Dr Jekyll, Mr Hyde et moi de Benoît Broyard ♥ (pour le récit de l'acte lui-même)
  3. Le torse plastique d'Hélène Rice ♥ (pour la conclusion seulement)
  4. Des fées d'Arnaud Thiercelin
  5. Fixer les vertiges d'Antoine Dole ♥♥♥ (pour la chute : je suis tombée dans le piège !)
  6. Mon beau miroir d'Emmanuelle Urien ♥♥♥ (sujet très bien traité mais dur émotionnellement)
  7. In Gode We Trust d'Axl Cendres
  8. Action ou vérité de Manu Causse ♥♥ (pour sa drôlerie dans la première partie et pour la mise en valeur du plaisir féminin)
  9. Il était une (première) fois de Rachel Corenblit
  10. Odessa de Cécile Chartre
  11. Toutes les connes s'appellent Manon de Driss Lange ♥ (pour le thème de la tolérance)
  12. Mike le bûcheron de Taï-Marc Le Thanh
  13. Sans elle de Gilles Abier ♥ (pour l'originalité)
  14. Ça sert à rien de Sandrine Beau ♥ (pour la sensualité)
  15. Something Evil's Lurking in the Dark de Chrysostome Gourio
  16. À l'ancienne de Séverine Vidal ♥ (pour le genre de l'anticipation)

vide = peu appréciée

= appréciée

♥♥ = préférée

♥♥♥ = coup de cœur

 

 

16 nuances de premières fois

Collectif

Ed. Eyrolles

Coll. Roman

2017 / 190 p.

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Publié le 14 Septembre 2018

Après la thématique de la rentrée à l'école maternelle, voici celle qui lui est bien souvent associée : celle de l'apprentissage de la propreté ! Pour commencer, un album que l'on connaît depuis longtemps à la maison : Le ça.

 

 

Il vous faut savourer la lecture de cet album hilarant et intelligent de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet sur les thèmes de la propreté et du langage. Tout commence par la question d'un père - dont nous ne verrons que les chaussons - à son fils d'environ 2 à 3 ans : "Jules ! Qu'est-ce que c'est que ça ?"

 

Ce papa outré désigne à son fils une crotte sur le tapis du salon. Jules, les fesses à l'air, répond plein d'enthousiasme : "ça ? Ben c'est le ça !" Son papa va devoir faire preuve de patience pour lui réexpliquer la façon dont les choses sont censées se passer : ça n'a rien à faire sur le tapis du salon, il y a le pot pour ça ! Puis on le vide dans les toilettes et on tire la chasse d'eau. Mais Jules est soudain révolté à cette idée...

 

Jouant sur les subtilités de prononciation (je n'en dis pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise !) et des illustrations simples et colorées, cet album est une vraie réussite. Il invite à moduler sa voix pour faire vivre les personnages. Après une phase d'incompréhension mutuelle, tout le monde fini par être rassuré. Un album plein de malice à découvrir à partir de 2 ans mais dont la subtilité ne sera peut-être pas perçue dès cet âge. Sinon un vrai coup de cœur à proposer à un écolier de Petite section. Et dans la même collection et des mêmes auteurs, ne pas louper C'est pour qui ?

 

Le ça

Michaël Escoffier

Matthieu Maudet

Ed. L'école des loisirs

Coll. Loulou & cie

2013