Articles avec #je lis des albums tag

Publié le 20 Février 2017

 

 

Mon avis :

 

Un imagier sensoriel aux couleurs vitaminées dont chaque double page présente un animal associé à un toucher à découvrir : doux, rugueux, lisse... L'originalité réside dans la dernière page avec un tamanoir à la langue collante (pour attraper les fourmis) : la préférée de bébé !

 

 

Dexet, H.

Doux, pas doux

Ed. Nathan

Coll. Petit Nathan

2016 / 12 p.

 

Publié le 2 Décembre 2016

Pour ouvrir la jolie saison de Noël :

 

Couverture de « Vive Noël »

 

La quatrième de couverture :

 

Noël approche : il y a tant de choses à découvrir ! Le sapin, les guirlandes qui scintillent, la belle table décorée par Mamie Ours... Et bientôt les cadeaux du Père Noël !

 

 

Mon avis :

 

Petit Ours Brun arrive chez son papi et sa mamie pour le réveillon. Il y retrouve sa cousine Petite Ours Rousse. Après le dîner, il met ses chaussons au pied du sapin. Puis, même s'il n'a pas très envie de dormir, il va se coucher... car il sait bien que le Père Noël passe quand on dort !

 

Le personnage de Petit Ours Brun est un incontournable de la littérature jeunesse qui fonctionne toujours aussi bien. Il permet l'identification du bébé-lecteur au personnage et aussi l'introduction ou le rappel de mots de vocabulaire simple : papa, maman, papi, mami, cousine, chaussons, sapin... C'est une jolie référence à savourer ensemble les jours précédents Noël.

 

 

Aubinais, Marie

Bour, Danièle

Vive Noël !

Ed. Bayard jeunesse

Coll. Petit Ours Brun albums

2016

 

Publié le 9 Novembre 2016

Le zizi des mots par Brami

 

La quatrième de couverture :

 

Vingt exemples illustrés pour s'étonner, rire et réfléchir. Autant de preuves accablantes mais drolatiques que, dans la langue française, trop de mots riment avec machos...

 

Mon avis :

 

Voici un album qui, selon la formule consacrée, se destine à tous : de 7 à 77 ans ! Son format carré et coloré nous offre des illustrations quelque peu rétro qui nous font prendre conscience avec légèreté qu'un même mot "désigne au masculin une personne mais au féminin un objet, voire un animal, ce qui donne : masculin = humain et féminin = machin !" (extrait de la préface d'Elizabeth Brami). Les illustrations se répondent en effet tout simplement : un chevalier/une chevalière, un mandarin/une mandarine, un jardinier/une jardinière... Un imagier au parti pris amusant et original qui, bien que la règle puisse souffrir d'exceptions, suscite la réflexion.

 

logo albums

20/20 !

 

Brami, Elizabeth

L., Fred

Le zizi des mots

Ed. Talents hauts

2015

 

Publié le 22 Octobre 2016

J'écoute le cri des animaux + J'observe les couleursJ'écoute le cri des animaux + J'observe les couleurs

Mon avis :

 

Deux petits imagiers cartonnés pour sensibiliser les bébés aux couleurs, aux animaux et à leurs cris. Jolis et amusant en ce qui concerne les cris des animaux... qui mettent les parents à contribution ! Indémodables.

 

 

Galloway, Fhiona.

J'écoute le cri des animaux

J'observe les couleurs

Ed. Hemma

Coll. Ma petite bilbiothèque

2014 / 12 p.

 

Publié le 26 Août 2016

En vrac, des albums jeunesse qui peuvent valoir le détour :

 

  • Le chat de Céline Lamour-Crochet pour découvrir ce qu'est un calligramme et pour sa phrase de fin "Je ne suis plus le pacha mais le papa chat",
  • Les passions d'un monochrome bleu de Richard Takvorian et Antoinette Ohannessian pour retrouver l'esprit de Petit-bleu et Petit-Jaune,
  • A l'endroit à l'envers de Menena Cottin pour son côté à la fois ludique et quelque peu poétique,
  • Imagier mouillé de Véronique Joffre pour son originalité thématique,
  • Qui quoi quoi d'Olivier Tallec pour son côté ludique et drôle,
  • Et toute la ville s'éveille de Laurie Cohen et Marjorie Béal pour ses illustrations,
  • La collection Mes petits imagiers sonores de chez Gallimard jeunesse pour ses aspects ludique et référencé.

 

Le chat par Lamour-Crochet Les passions d'un monochrome bleu par Ohannessian A l'endroit à l'envers par Cottin Imagier mouillé par Joffre Qui quoi quoi par Tallec  

 

Publié le 15 Juin 2016

 

 

La quatrième de couverture :

 

Petit-Bleu vit à la maison avec Papa-Bleu et Maman-Bleu. Il a plein d'amis, mais son meilleur ami c'est Petit-Jaune. Petit-Jaune habite juste en face avec Papa-Jaune et Maman-Jaune. petit-Bleu et Petit-Jaune sont tellement contents de se revoir aujourd'hui qu'ils s'embrassent et deviennent... tout vert ! Mais leurs parents vont-ils les reconnaître ?

 

 

Mon avis :

 

Cet album est un classique de la littérature jeunesse qui propose une approche graphique minimaliste originale. Les personnages sont de simples tâches de couleur, ouvrant l'esprit des enfants à l'abstraction. Au-delà de l'apprentissage du principe des couleurs primaires et secondaires (bleu et jaune ça fait vert) se cache une belle histoire sur la tolérance et le métissage à faire découvrir dès 2 ans.

 

 

logo albums

8/20

 

 

Lionni, Leo.

Petit-Bleu et Petit-Jaune

Ed. L'Ecole des loisirs

1970