Publié le 29 Novembre 2010

Ce mois-ci, j'ai repris sur les chapeaux de roue avec l'activation délicate du nouveau réseau informatique de l'établissement (des codes élèves qui ne fonctionnent pas, BCDI non réinstallé le premier jour, le scanner non plus, etc.).

J'ai passé et reçu ma première commande de livres.

J'ai repris à LIRE (BD, manga, roman...) ! Doucement mais sûrement.

J'ai assisté à ma première journée départementale des documentalistes sur le thème de l'éducation aux médias. Quel plaisir de revoir une ancienne formatrice de l'IUFM et de s'en rendre compte que l'on est devenues collègues ! ^^ En fin de journée nous étions invités à s'inscrire dans un groupe en vue des "Journées de rencontre locale". J'ai donc intégré le groupe "Passerelles pour la lecture" qui s'attache à réfléchir à la mise en place d'actions de promotion de la littérature jeunesse.

J'ai assisté à une première formation : module "Enrichir la dimension culturelle des enseignements" dispositif "Lycéens et apprentis au cinéma". Je me suis fait relai de la conférence auprès de mes collègues ne pouvant y assister (restrictions budgétaires obligent) en me déplaçant en Vendée sur deux jours (restrictions budgétaires obligent bis). Moins d'enseignants formés = un lieu de formation au lieu de deux = ceux qui sont à l'autre bout de l'académie se débrouillent. La bonne nouvelle cependant c'est que ces journées de formation ont été filmées et rendues accessibles en ligne. Chapeau au formateur Francisco Ferreira qui a réussi à tenir le rythme (12h) et à faire passer beaucoup de contenus (à mon sens) sur 5 films différents !

J'ai renvoyé un élève de cours. Suite à d'autres incidents avec plusieurs professeurs il a écopé de 3 jours d'exclusion.

Je termine les séances avec mes différentes classes. J'en suis à l'heure du bilan et des remises en question. Le contexte perturbé d'il y a quelques semaines ne m'a pas aidé à établir une progression satisfaisante et "fournie" mais j'ai décidé de m'en tenir là puisque j'avais annoncé aux élèves que les cours se termineraient avant les vacances de Noël.

J'ai mis en place un panneau d'exposition sur le manga avec quizz pour les élèves pour fêter l'arrivée du nouvel abonnement du CDI au magazine Animeland. Pas de grand succès à signaler.

J'ai installé une table des nouveautés. Pas de grand succès à signaler là encore.

J'ai noté des appréciations sur les bulletins des 3e DP.

 J'ai assisté au Conseil de classe des 3e DP.

J'ai commencé les évaluations des classes de 3e et 2ndes. (Leur note apparaîtra sur le bulletin du 2e trimestre). Première impression : mon évaluation se fait beaucoup plus vite que je ne pensais et voulais ! Premier paquet corrigé (sachant qu'il n'y avait que 8 élèves présents sur 12 et que les absents vont devoir rattraper le devoir sur une heure de permanence) : 12 de moyenne de classe.

J'ai reçu 8 élèves du CFA pour une demi-heure pendant laquelle il devait choisir un livre (roman ou BD) pour le cours de français, dans le but de le lire et d'en faire une fiche de lecture. Parmi les livres de ma petite sélection rapidement présentés, deux ont été choisis. Pas si mal. Après le groupe des garçons, ça sera un groupe de filles la semaine prochaine !

 

 

En bref : un mois pas évident à gérer car je prends d'avantages conscience du public auquel j'ai à faire. Ce sont des jeunes qui ont souvent besoin d'être éduqués avant même d'être instruits. Ce sont des jeunes qui ne font pas la démarche de venir au CDI ne serait-ce que pour ouvrir un magazine (YouTube leur suffit). Ce sont des jeunes qu'il faut sans doute que j'apprenne simplement à apprivoiser.

 

 

 

 

Rédigé par Nota bene*

Publié dans #Je prof-doc

Partager cet article

Publié le 25 Novembre 2010

A lire sur le site du Café pédagogique, l’interview d’une jeune professeur-documentaliste stagiaire sur son année de préparation au concours et ses impressions suite à sa prise de poste. C’est une stagiaire "nouvelle version" mais à dire vrai je me suis reconnue dans la plupart de ses propos :

 

  • "Je pense qu’une des clés de la réussite, c’est le travail en groupe. J’ai eu la chance de réellement sympathiser avec plusieurs collègues de promo."
  • "Nous étions concurrentes, et pourtant très solidaires..."
  • "Ensuite, il a fallu préparer les oraux sans savoir si j’étais admissible, se remotiver et encore une fois, utiliser la méthode Coué : "je vais être admissible, je vais être admissible !". En fait, une grande partie de la "bataille" est psychologique."
  • "J’avais 5 jours pour trouver un appartement et avoir emménagé à 200 km de chez moi [600 km en ce qui me concerne !] (tout cela en train parce que je n’ai pas de voiture). Autant vous dire que malgré mes efforts, il m’a été impossible de trouver un logement en aussi peu de temps, j’ai donc passé la semaine de la rentrée à l’hôtel..."
  • "J’ai compris qu’un professeur-documentaliste doit en permanence prouver l’utilité des séances pédagogiques qu’il propose, tant aux élèves qu’aux enseignants."
  • "Vu mon jeune âge, les profs ont eu un peu de mal au début à ne pas me confondre avec les élèves, et les élèves testent mes limites pour voir si je suis une vraie prof ! En fait, l’année de stage est vraiment le moment où l’on passe du statut d’élève (il y a quelques mois encore, j’étais étudiante) à celui d’enseignant, une sorte de chrysalide humaine."

 

    

Rédigé par Nota bene*

Publié dans #J'ai étudié

Partager cet article

Publié le 25 Novembre 2010

 

Une BD arrivée la semaine dernière dans ma commande...

 

 

 

La quatrième de couverture :

 

- "Claire, vous êtes celle qu’il me faut.

- Pardon ? Mais…

- Avez-vous un fiancé ou un petit ami ?

- Non, je…

- Impeccable. Vous avez bien une formation de comédienne ? C’est ce qui figure dans votre dossier.

- Oui.

- A partir de maintenant, et quelle que soit votre décision, nous vous demanderons le plus grand secret. Rien de ce qui va être dit maintenant ne devra sortir d’ici ! C’est clair ?

- …

- Vous connaissez le jeu télévisé "Comme tout le monde" ?

On ne badine pas avec le marketing !"

 

 

Mon avis :

 

Une BD recommandée par Caro dont je ne regrette pas d’avoir écouté l’avis plutôt positif ! Je vous laisse lire sa critique assez complète pour en savoir plus. La BD se lit facilement. J’ai apprécié le dessin net et droit. Sans me souvenir en commençant ma lecture si le film était issu de la BD ou la BD tirée du film, j’ai bien ressenti que le scénario était assez "cinématographique". C’est un bon moment de lecture qui fait sourire et s’interroger sur notre société de consommation.

 

 

Dessin : Rudy Spiessert

Couleur : Mathilda

Scénario : Denis Lapière et Pierre-Paul Renders

Comme tout le monde

Ed. Dupuis

2007/140 p.

 

Publié le 21 Novembre 2010

Je me suis enfin lancée dans la lecture

du premier roman de la "quadrilogie"

(je pensais jusqu'à présent que c'était une trilogie)

de Malorie Blackman :

 

Entre Chiens et loups

 

 

La quatrième de couverture :

 

Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s'affrontent à coup de lois racistes et de bombes. C'est un monde où Callum et Sephy n'ont pas le droit de s'aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d'un rebelle clandestin... Et s'ils changeaient ce monde ?

 

 

Mon avis :

 

Histoire d'amour sur fond politique ou plutôt l'inverse... En tout cas je ne regrette pas de m'être plongée dans cette lecture ! Malorie Blackman inverse le sort des noirs, les "Primas" dominateurs, et des blancs, les "Nihils" opprimés, pour mieux mettre en exergue les mécanismes du racisme et dénoncer la violence, de n'importe quel camp qu'elle vienne. Le récit, qui se déroule sur plusieurs années, se construit en alternant les voix des deux principaux protagonistes, avec des passages plus ou moins long qui facilitent la lecture. Le roman est divisé en chapitres : Prologue, 3 ans plus tard : Callum et Sephy, Souvenirs, Le pique-nique, Fracas, La séparation, Le procès, C'est ainsi..., L'otage, L'aveu, Décisions, La fin de l'histoireSephy, une Prima fille de ministre et Callum, un Nihil, ont grandi ensemble, la mère de Callum ayant été la nourrice de Sephy. Ils sont maintenant adolescents et vont fréquenter le premier lycée "mixte", dont l'ouverture donne lieu à des émeutes. Face aux pressions racistes de la société et de leurs familles, les adolescents ont bien du mal à communiquer sereinement. On peut retenir plusieurs scènes intéressantes : celle du "réveil" de la soeur de Callum, celles des pendaisons, celle de la détention de Sephy par certains membres de la Milice de la libération... Entre histoire d'amour impossible (pas si gnan-gnan) et fiction politique, ce roman est une véritable réussite. 

 

 

Un passage qui m'a marqué (p. 71) :

 

"Shania m'a souri. Un sourire bref, mais c'était déjà ça.

- Comment va ta tête ? lui ai-je demandé, montrant le pansement.

- Ca va. Il m'en faut plus que ça. J'ai le crâne dur.

J'ai souri.

- Ton pansement n'est pas très discret.

- Ils n'en vendent pas de roses, a lâché Shania. Seulement des marron.

Je n'y avais jamais pensé. Mais elle avait raison. Les pansements avaient la couleur de notre peau. Il n'en existait pas de la couleur de peau des Nihils."

 

 

La suite de la série se compose des tomes suivants :

 

  • Tome 2 : La couleur de la haine
  • Tome 3 : Le choix d'aimer
  • Tome 4 : Le retour de l'aube

 

Ils ont apparement été écrits suite au succès du 1er tome, prévu au départ pour n'être qu'un seul livre. J'ai parlé du livre à la prof de Lettres-histoire des 3e DP et nous allons probablement lancer une collaboration sur l'analyse de ce livre pour le retour des vacances de Noël ! Affaire à suivre.

 

 

Plus d'infos sur :

 

Ricochet (attention, on y dévoile le dénouement !)

Dac ô doc

BlOg-O-nOisettes

 

 

Blackman, Malorie.

Entre chiens et loups

Ed. Milan jeunesse

Coll. Macadam

2005/ 396 p.

 

Rédigé par Nota bene*

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Publié le 17 Novembre 2010

Les épreuves d'admissibilité de la nouvelle moulure du CAPES sont passées. Petite noisette nous en livre les sujets sur son blog :

STD : un sujet sur le découplage entre la culture informationnelle et les savoirs académiques avec un texte d'Eric Delamotte extrait de "information et knowledge literacy"

Dossier documentaire : neuf documents sur le sujet "Repenser le fonds documentaire du lycée polyvalent X" et une question sur les "classifications décimales".

 

Les résultats de ces premières épreuves seront publiés le 12 janvier prochain. Les oraux auront lieu à Boulogne-Billancourt du 23 au 29 mai 2011. Qu'est-ce que cela a donné pour vous ?

 

Rédigé par Nota bene*

Publié dans #J'ai étudié

Partager cet article

Publié le 17 Novembre 2010

J'ai reçu ma toute première commande de livres faite toute seule comme une grande !

C'est Noël avant l'heure !