Publié le 1 Mai 2015

Pour le mois d'avril, entrecoupé par les vacances de printemps, j'ai pu :

 

Mener une séance PIIODMEP avec un groupe de 4e,

Accueillir les élèves d'ODP pour des recherches dans le kiosque Onisep en vue d'un exposé oral sur un métier (2 x 1h),

Accueillir une classe de 5e pour la présentation et le choix de romans sur le thème de la robinsonnade,

Démonter l'exposition liée à la Semaine de la presse et remettre le prix du jeu-concours,

Accueillir mes stagiaires pour leur dernière période de stage,

Faire de la gestion (édition des lettres de rappel en vue des vacances notamment),

Profiter d'un lundi de Pâques puis de vacances au soleil !

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je prof-doc

Partager cet article

Publié le 18 Avril 2015

Nota bene est en pause le temps de vacances bien méritées

et reprendra son activité début mai.

Bonnes vacances à tous !

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je blogue

Partager cet article

Publié le 16 Avril 2015

 

 

La quatrième de couverture :

 

Il n'est pas si facile de trouver un livre pour un enfant : comment choisir parmi la multitude de titres ? Lequel pourrait lui plaire ? Sera-t-il adapté à son âge ? Cet ouvrage est conçu pour accompagner dans ce choix les parents, les grand-parents, les professionnels et toutes les personnes convaincues de l'importance de la lecture, en leur offrant des repères et une meilleure connaissance de la littérature pour la jeunesse. De présentation claire et attractive, ce guide propose une large sélection parmi les meilleurs livres pour enfants, classés par âges, par thèmes (des livres pour aider à apprendre, pour lire une histoire le soir, pour rire ou pour répondre aux grandes questions...) et par types (séries, contes, livres-CD...). Conseils de lecture, portraits d'auteurs et de lecteurs, présentations des maisons d'édition, ou encore choix de livres à offrir, complètent l'ouvrage.

 

 

Mon avis :

 

Un guide pratique indispensable pour élargir son faisceau de références en littérature jeunesse à destination des enfants et des nourrissons. Des nourrissons ? Et oui, car ce que nous apprend ici Sophie Van der Linden, c'est que les bébés, dès quatre mois, peuvent se voir glisser de petits livres parmi leurs jouets pour se familiariser avec cet objet paticulier. Sa matérialité, ses images et la musicalité du récit participent à leur éveil psychique. Ainsi, des ouvrages incontournables sont présentés, comme Noir sur blanc et Blanc sur noir de Tana Hoban : des imagiers cartonnés avec des représentations en figuré d'objets familiers, adaptés à la vision en noir et blanc des bébés. Citons encore L'album d'Adèle de Claude Ponti ou Loup d'Olivier Douzou. A partir de deux ans, l'enfant relève le défi de l'autonomie dans les apprentissages du quotidien. On peut alors lui proposer des livres rassurants comme Bébés chouettes de Martin Wadell et Patrick Benson, Chien bleu de Nadja ou Petit-Bleu et Petit-Jaune de Léo Lionni. Il peut être bienvenu de lire des textes chantants, parfois répétitifs, jouant avec les sonorités. Important aussi de lui soumettre des illustrations jouant sur l'espace, les couleurs, les techniques, les tracés mais aussi les matières. A partir de quatre ans, l'enfant est très ouvert aux différents genres, à l'humour, à l'imaginaire. Il a aussi besoin de réponses à certains questionnements inconscients. On pourra alors lui proposer les indémodables ouvrages de Maurice Sendak, Tomi Ungerer (Les trois brigands par exemple) ou Christian Voltz. Par la suite, lorque l'enfant entre à l'école primaire, il devient petit à petit un lecteur autonome et a besoin d'être stimulé. On peut alors proposer La belle lisse poire du prince de Motordu de Pef ou des titres issus des collections pour lecteurs débutants telles que la collection Mouche chez L'école des loisirs, la collection Folio cadet chez Gallimard jeunesse, la collection Petit poche chez Thierry Magnier ou encore la collection Mini Syros de chez Syros.

 

 

Mais ce qui fait les grands classiques c'est qu'ils reposent sur un ensemble abouti où texte et images se complètent, se répondent, et où le sujet abordé peut être apprécié à des degrés divers et à des âges variés. C'est pourquoi, au-delà de ces catégories d'âge, Sophie Van der Linden propose aussi des entrées thématiques (lire une histoire le soir, parler de sentiments, rire ensemble, attendre Noël...) et des entrées par type de livres (série, conte, livre-disque...). D'ailleurs, comme le dit l'auteur de ce guide : "Le meilleur moyen de donner le goût de la lecture aux enfants est de partager sincèrement avec eux leur enthousiasme pour cette littérature." En outre, des repères sont apportés au sujet des librairies spécialisées jeunesse, des bibliothèques, de l'histoire de la littérature jeunesse (brève chronologie allant de 1856 à 2010)... Cet ouvrage permet de prendre conscience, si ce n'était déjà le cas, que la littérature jeunesse offre aux tout-petits "un champ culturel d'une richesse inouïe, une friche à mots, à accents, à rythmes, à pauses, à silence" (Patrick Ben Soussan, Qu'apporte la littérature jeunesse aux enfants ? Et à ceux qui ne le sont plus) et un "véritable  tremplin opérateur de rêverie et d'imaginaire" qui "ouvre le pays des songes, du psychisme et du symbolisme" (Rachel Dionnet, Citrouille n°65 de septembre 2013).

 

Christian Voltz

 

 

En résumé :

  • Pourquoi des livres pour un nourrisson ? Pour le stimuler.
  • Pourquoi des livres pour un enfant de deux ans ? Pour le rassurer.
  • Pourquoi des livres pour un enfant de quatre ans ? Pour répondre à ses questions.
  • Pourquoi des livres pour un enfant lecteur autonome ? Pour lui ouvrir de nouveaux horizons.

 

Pef

 

 

Van der Linden, Sophie.

Je cherche un livre pour un enfant : guide des livres pour enfants, de la naissance à 7 ans

Ed. Gallimard jeunesse

Coll. Hors série prescription

2011/144 p.

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Publié le 15 Avril 2015

Lectures commencées puis abandonnées ces derniers mois parce que pas assez de temps et pas assez d'envie... :

 

  • Le voyage dans le temps de la famille Boyau d'Yves Grevet (mais les premières pages m'ont paru plutôt intéressantes et amusantes),
  • Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs (je n'ai pas suffisament avancé dans ma lecture pour émettre un jugement sur le texte mais l'objet-livre en lui-même est très travaillé et très beau !),
  • Pages, mots, images de Quentin Blake (seulement feuilleté, étant donné l'épaisseur de l'ouvrage !).

 

 

Photo de Benoît Grelier

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Publié le 2 Avril 2015

Questions posées un milliard de fois par semaine et que je ne supporte plus :

 

"Madame, vous s'rez ouverte tout à l'heure ?"

"Madame, comme on a encore perm' juste après, on pourra rester ?"

"Madame, il est quelle heure / ça sonne dans combien d'temps / ça ferme dans combien d'temps ?"

"Madame, j'peux aller sur mon compte E-lyco ?"

"Madame, j'peux aller aux toilettes ?"

"Madame, j'ai pas mon carnet."

"Madame, faut s'inscrire ?"

...

Publié le 31 Mars 2015

Ce mois-ci, entrecoupé par un arrêt maladie, j'ai pu :

 

Ajouter les appréciations sur les bulletins des 6e pour le 2e trimestre,

Accueillir les 5e latinistes pour des recherches sur des personnages de la mythologie (2 x 1h),

Accueillir une classe de 5e pour la présentation et le choix de romans sur le thème de la robinsonnade,

Assister à une séance de prévention sur les jeux dangereux à destination des 6e,

Mener une réunion sur le projet (en partie suspendu...) égalité filles-garçons avec la CPE, la COP et l'infirmier,

Faire passer les 3e à l'oral sur les comptes-rendus de leurs lectures (3 x 1h),

Mener une séance PIIODMEP avec un groupe de 4e,

Faire passer à l'oral deux des trois élèves de 3e dont j'avais la charge au niveau de leur stage,

Elaborer un questionnaire pour la Semaine de la presse,

Installer l'exposition et le kiosque presse en vue de la Semaine de la presse,

Faire de la gestion (rangement des documentaires et préparation d'une commande notamment).

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je prof-doc

Partager cet article