Publié le 9 Juillet 2014

Nota bene est en pause le temps de vacances bien méritées

et reprendra son activité courant août.

Bonnes vacances à tous !

 

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je blogue

Partager cet article

Publié le 30 Juin 2014

Pour le (presque) dernier mois de l'année :

 

2 séances de Club SF,

3 x 1h de français avec une classe de 6e sur la lecture des livres de Yaël Hassan,

2 x 1h d'atelier slam avec deux classes de 6e,

2 x 1h d'atelier beatbox avec des élèves de 5e et 4e (normalement en permanence),

2 x 1h avec deux classes de 5e pour un travail sur la mémorisation du vocabulaire théâtral,

Un oral d'HDA de rattrapage pour une élève qui s'était faite opérer des dents de sagesse,

La rédaction des bilans pédagogiques et du bilan d'activité,

Un lundi férié,

Deux JRL,

La surveillance des épreuves du brevet,

Beaucoup de gestion (édition des lettres de rappel, facturation des documents non rendus, rangement, inventaire du kiosque Onisep, des BD, désherbage des manuels scolaires...),

Beaucoup de réflexion pour commencer à élaborer une progression info-doc 6e pour l'année prochaine,

Et pour la fin de la semaine diverses réunions et le repas de fin d'année...

 

Encore une année enrichissante qui appelle des vacances reposantes !

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je prof-doc

Partager cet article

Publié le 30 Juin 2014

En attendant les vacances...

 

 

 

La quatrième de couverture :

 

Avez-vous déjà rencontré votre "sosie" ? Qu'avez-vous ressenti alors ? Avez-vous été "médusé", ou "paniqué" ? Peut-être connaissez-vous aussi quelqu'un qui est "riche comme Crésus"... Tout cela est du charabia ? Et pourtant ces expressions ont une histoire ! Des joies, des drames, des aventures sont à l'origine de chacune d'elles. Nouons donc un lien magique avec le passé et plongeons au coeur de la mythologie.

 

 

Mon avis :

 

Un livre qui s'adresse à tous les curieux qui souhaitent découvrir l'origine de certaines expressions d'aujourd'hui. Les différentes histoires sont accessibles car courtes et bien construites. La fin de chacune d'entre elles nous rappelle les significations actuelles des expressions abordées. Dans l'ordre ou le désordre, on s'amuse à remonter à la source mythologique de celles-ci. Quelques exemples : sortir de la cuisse de Jupiter, toucher le pactole, être narcissique, avoir un talon d'Achille, avoir un mentor, se perdre dans un dédale, tomber dans les bras de Morphée...

 

 

Heller, Brigitte.

Petites histoires des expressions de la mythologie

Ed. Flammarion jeunesse

2013/178 p.

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Publié le 28 Juin 2014

Suite à ma lecture de Maus :

 

 

 

La quatrième de couverture :

 

D'une immense picturale et émotionnelle, MetaMaus est aussi révolutionnaire que le chef-d'oeuvre dont il dévoile les secrets. [...] MetaMaus est accompagné d'un DVD. [que je n'ai pas eu entre les mains, ndlr]

 

Mon avis :

 

Près de 25 ans après la publication de son chef-d'oeuvre, Art Spiegelman revient sur son travail et les motivations l'ayant conduit à produire ce qui est aujourd'hui encore l'unique bande dessinée ayant été couronnée du Prix Pulitzer. D'une immense richesse documentaire, MetaMaus nous présente la génèse de Maus au fil d'une interview au long cours et de documents d'archives : croquis, notes, photos, transcription des propos enregistrés de Vladeck... Expliquant ses choix graphiques sur certaines planches, pointant du doigt sa détermination à ne pas tomber dans "l'holokitsch", livrant sa réflexion sur la responsabilité de l'artiste face à l'indicible, Art Spiegelman nous permet d'aller plus loin dans la compréhension du trouble que peut représenter d'avoir eu à "survivre au survivant". Une dense et fascinante lecture que je recommande.

 

 

Spiegelman, Art.

MetaMaus

Ed. Flammarion

2012/299 p.

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Publié le 27 Juin 2014

Après un premier volume consacré à l'Education aux médias et à l'information, le dernier Médiadoc intitulé "L'EMI, enseignement de spécialité du professeur documentaliste" prolonge la réflexion engagée et propose une réflexion épistémologique sur la notion polysémique d'information (data, news, knowledge), avant de penser les niveaux scolaire et cognitif des élèves. Enfin, des collègues font part de leurs expérimentations de terrain.

 

Florian Reynaud nous soumet notamment la construction d'une progression notionnelle info-documentaire prenant appuie sur la charte du Conseil supérieur des programmes. Elle tente de prendre en compte les derniers résultats de la recherche cognitive. On retiendra notamment que "la mise en théorie du classement des documents est à questionner [...] sans qu'il soit évident que ce procédé didactique soit favorable dès la 6e [...]" et que "pour favoriser la compréhension du processus de validation des sources, il convient alors de recentrer l'enseignement sur l'acquisition de notions, autour de l'autorité et de la finalité de la publication. Qui écrit et pourquoi ? Il paraît peu pertinent d'ajouter d'autres apprentissages pour les élèves de 6e". Les notions retenues pour le niveau 6e dans le tableau proposé sont donc : document, document numérique, support, structure du document, information, message, média, mot-clé, index, recherche et exploitation, source, auteur, référence, centre de ressources, bibliothèque, médias sociaux. Je précise que la notion d'identité numérique n'est pas présente dans le tableau proposé mais est une des notions associées à celle de médias sociaux. La progression proposée reste (trop ?) floue mais c'est peut-être ce qu'entend Florian Reynaud comme ce qui "permet de garder justement des marges d'initiative et de complexité". C'est en tout cas une approche intéressante qui permet de continuer à alimenter la réflexion pour l'élaboration d'une future progression.

 

 

Publié le 20 Juin 2014

Les 10 livres que j'ai préféré lire durant cette année scolaire

(dans le désordre)

 

Coeur.gif

 

 

 

Pour continuer d'ajouter des titres à votre sac de plage

vous pouvez consulter ma liste de l'année dernière ici !

 

Et vous, quel serait votre coup de coeur de littérature jeunesse de l'année scolaire ?

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Publié le 17 Juin 2014

 

Merci à ma copine Cap Ô Capes Doc qui vient de m'attribuer un Liebster award !

 

En voici le principe :

  • Le blogueur récompensé doit écrire 11 choses sur lui,
  • Il doit ensuite répondre aux 11 questions posées,
  • Il pose à son tour 11 questions à 11 blogueurs de son choix,
  • Il les informe de leur nomination,
  • Il informe enfin la personne qui l'a récompensé que sa mission est accomplie !

 

 

Pas la peine de faire des révélations : il y a déjà beaucoup d'informations personnelles qui ont été semées sur ce blog au fil des années. En revanche, voici mes réponses aux questions posées :

 

1. Quel est le métier que vous auriez aimé exercer à part celui que vous faites actuellement ?

Lorsque j'étais au collège je souhaitais travailler dans une agence de voyage... Par la suite j'ai été attirée par les métiers du livre et ai envisagé de travailler en bibliothèque et en maison d'édition. Un métier qui me fait en partie rêver encore aujourd'hui : celui d'écrivain.

 

2. Quel est le livre que vous êtes en train de lire ?

MetaMaus, un pavé prêté par mon collègue d'arts plastiques et que j'avais envie de découvrir (et d'acquérir pour le collège) suite à ma lecture de la BD Maus.

 

3. Votre auteur préféré ?

Difficile de n'en citer qu'un... Allez, pour cette fois-ci disons Mikaël Ollivier en jeunesse et Mathias Malzieu en adulte.

 

4. Vous lisez plutôt de la littérature jeunesse ou adulte ?

Jeunesse presque exclusivement !

 

5. Plutôt romans, BD ou mangas ?

Romans incontestablement !

 

6. Quel est votre plat préféré ?

Difficile d'en déterminer seulement un... Peut-être la traditionnelle bavette à l'échalotte accompagnée de frites et salade ?

 

7. Quel est votre plus grand projet ?

Vaste et intime question dont je garderai la réponse pour moi...

 

8. Si vous avez du temps de libre un dimanche après-midi, que faites-vous ?

Si c'est un dimanche pluvieux c'est cocooning sur le canapé. Si c'est un dimanche ensoleillé c'est balade sur les bords de Loire ou sortie plage !

 

9. Plutôt stressé ou zen ?

Plutôt à tendance stressée mais je pense gagner en confiance et en sérénité avec le temps.

 

10. Thé ou café ?

Thé !

 

11. Ordonné ou très désordonné ?

Ordonnée. Je ne suis pas prof-doc pour rien !

 

 

Et voilà, maintenant à qui le souhaite de reprendre à son compte ces questions !

 

Rédigé par Nota Bene

Publié dans #Je blogue

Partager cet article

Publié le 12 Juin 2014

Si la loi d'orientation du 8 juillet 2013 confirmait le principe du Socle commun défini par le décret de 2006, elle invitait en même temps à le faire évoluer afin de mieux l'articuler avec les enseignements. C'est chose faite, avec pour objectif de mettre en place une évaluation positive et cohérente. Le nouveau socle pose les bases d'une culture commune. En voici les 5 nouveaux piliers constitutifs :

 

  1. Les langages pour penser et communiquer
  2. Les méthodes et outils pour apprendre
  3. La formation de la personne et du citoyen
  4. L'observation et la compréhension du monde
  5. Les représentations du monde et l'activité humaine

Voici ce que cela donne en détail, avec certains passages relevés par mes soins à la lecture (ils concernent les connaissances et compétences relevant plus spécifiquement de l'enseignement des profs-docs plus que celles communes aux enseignements tels que le goût de la lecture et de l'écriture, l'histoire de l'art, la mise en projet, le respect de la collectivité, etc.) :

 

1. Les langages pour penser et communiquer

 

  • Maîtriser la langue française

"Il sait [l'élève, ndlr] extraire avec pertinence et de façon critique des informations issues de différentes sources. Il a appris à tirer profit et plaisir de ce qu'il lit."

 

  • Pratiquer des langues étrangères ou régionales

  • Utiliser des langages scientifiques

​"L'élève sait que les équipements informatiques utilisent une information codée et il est initié au fonctionnement, au processus et aux règles des langages informatiques ; il est capable de réaliser de petites applications utilisant des algorythmes simples."

 

  • S'exprimer et communiquer

​"L'évolution des moyens de communication, la place des images fixes ou mobiles et des univers sonores, la diversité de leur production et de leurs supports, le déploiement des supports numériques et des réseaux à tous les niveaux de la société, rendent nécessaire la connaissance de leur mode de production et de signification, et des codes qu'ils utilisent. L'élève en identifiant la nature et le fonctionnement des ces différents types de communication en comprend les enjeux, est capable de les démystifier et accède à un usage raisonné et responsable des médias."

"Cette acquisition [des langages, ndlr] passe par des activités d'écriture intensive et des échanges verbaux structurés (ateliers d'écriture, ateliers d'éducation aux médias et à l'information, exposés, débats argumentés, interactions linguistiques...) [...] pour raisonner, argumenter et pour communiquer ses recherches et ses résultats à l'écrit et à l'oral."

 

​2. Les méthodes et outils pour apprendre

 

"Les méthodes et outils pour apprendre [...] ne constituent pas un enseignement en soi, mais doivent faire l'objet d'un apprentissage explicite, pendant la scolarité obligatoire, dans tous les enseignements et espaces de la vie scolaire."

 

  • Maîtriser les techniques usuelles de l'information et de la documentation

​"L'élève connaît les principes de la production de l'information et de son accès (notions de sources, de documents, auteur, éditeur, classement, dépôt légal, droits...). Il a abordé des éléments d'histoire de l'écrit et de ses supports. Il s'est initié à l'usage des outils de recherche et au traitement de l'information sur tous supports. Il sait confronter différentes sources d'information et s'interroger sur la crédibilité qe l'on peut accorder à ses sources. L'élève est initié à l'usage de l'internet, il maîtrise la navigation hypertexte, il est capable de créer des documents pour les adresser à divers destinataires. Il sait utiliser des sites collaboratifs, et garder la mémoire de ses travaux. Il sait synthétiser et restituer l'information à l'oral et à l'écrit. Il est conscient de la complexité de ce champ dans les société contemporaines et de la nécessité d'être un récepteur et un utilisateur critique et honnête de l'information. Il a compris que l'information ne suffit pas à la connaissance mais qu'elle en est une première étape. L'élève connaît les principales techniques de production et de diffusion de l'information selon les supports, il a développé de l'intérêt pour la presse écrite et audiovisuelle et sait s'y repérer par la connaisssance des codes. Il sait confronter les points de vue sur les événements, prendre conscience de la diversité des choix et des opinions, apprécier la validité d'une information."

 

  • Maîtriser les techniques et les rêgles des outils numériques

​"Il sait utiliser un site collaboratif dans le cadre scolaire et connaît les règles de bienséance et de civilité de la communication et de la discussion numérique. [...] L'élève est sensibilisé aux principes de la propriété intellectuelle et de la création numérique. Il a acquis une conscience des potentialités des modes de communication numériques, de leur rôle dans la vie sociale et économique mais aussi des risques qu'ils présentent et de leurs limites. Il a en particulier appris à protéger ses données personnelles et son intimité, et à respecter celles d'autrui."

 

  • Acquérir la capacité de coopérer et de réaliser des projets

  • Organiser son travail pour l'efficacité des apprentissages

​"Il mobilise des ressources documentaires, numériques ou imprimées, utilise de manière raisonnée les dictionnaires, manuels, revues et encyclopédies (y compris ceux que l'on trouve sur internet), les potentialités du traitement de texte et d'autres outils bureautiques courants. L'élève a appris à se constituer des outils personnels de travail efficace : prise de notes (notamment manuscrites), brouillons, fiches, lexiques, nomenclatures, plans, croquis... adaptés à chaque situation."

"Apprendre à apprendre et à comprendre est un enjeu qui concerne l'ensemble des champs et des disciplines. Les méthodologies du travail ne s'apprennent qu'en situation. Mais il faut leur consacrer le temps nécessaire et les explications suffisantes. L'école ne peut exiger ce qu'elle n'a pas enseigné. [...] En outre, savoir apprendre une leçon, rédiger un devoir, préparer un exposé, travailler à un projet, requiert l'uage de tous les outils à la disposition de l'élève, la fréquentation des bibliothèques et centres de documentation, l'usage de l'ordinateur. Le recours à ces outils et aux ressources de ces lieux doit donc faire l'objet lui aussi d'un apprentissage planifié."

 

​3. La formation de la personne et du citoyen

 

  • Développer la sensibilité, la confiance en soi et le respect des autres

  • Comprendre la règle et le droit

  • Déveloper le jugement

  • Développer le sens de l'engagement et de l'initiative

​"En mettant en oeuvre des projets individuels ou collectifs, l'élève développe son esprit d'initiative et le goût d'entreprendre. Il commence à faire des projets pour son orientation future : connaissance de l'environnement écoomique, des métiers et des parcours de formation."

 

4. L'observation et la compréhension du monde

 

  • Se poser des questions et chercher des réponses

  • Expliquer, démontrer, argumenter

  • Concevoir, créer, réaliser

  • Comprendre et assumer ses responsabilités individuelle et collective

 

5. Les représentations du monde et l'activité humaine

 

  • Se situer dans l'espace et dans le temps

  • Comprendre les représentations du monde

​"Il est habitué à nourrir sa culture par la lecture, la production d'écrits divers et l'utilisation des différents médias culturels, la fréquentation des musées et des spectacles, la pratique d'activités culturelles et artistiques."

 

  • Comprendre les organisations du monde

  • Concevoir, créer, réaliser

 

En introduction au socle, on nous précise que "ces cinq domaines ne se déclinent pas séparément. Ils ne correspondent pas à de nouvelles disciplines qu'il serait possible d'appréhender distinctement les unes des autres, mais à de grands enjeux de formations. Chaque domaine de connaissances et de compétences requiert la contribution de toutes les disciplines et démarches éducatives, chaque discipline apporte sa contribution à tous les domaines."

 

Globalement, cette remise à plat me paraît meilleure que la désormais ancienne version du socle. La culture de l'information semble y prendre une plus pertinente et large part. A ce sujet, n'hésitez pas à me faire part d'éventuels manques à mon relevé... qui pourront être comblés lors d'une seconde lecture.