Le CESC

Publié le 30 Novembre 2009

 

 

La plupart des profs de discipline ne savent même pas ce que signifient ces quelques lettres : le CESC est le Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté.


Cette instance de l'établissement a pour fonction de concevoir, mettre en oeuvre et évaluer un projet éducatif en matière d'éducation à la santé et à la citoyenneté et de prévention de la violence.


J'ai demandé à assister à la 1ère réunion de l'année, qui s'est déroulée fin septembre.

Etaient entre autres présents : 

- les proviseurs adjoints,
- l'une des CPE,
- l'infirmière,
- l'assistance sociale,
- une prof de filière professionnelle,
- une représentante de la FCPE,
- l'ancien représentant des élèves (ancien étudiant de BTS - à côté de qui j'avais l'air maline car du presque même âge - qui est resté dans le listing des convocations et est venu de son plein gré, le nouveau représentant n'ayant encore pas été élu !),
- ainsi que divers représentants d'associations locales.

L'ordre du jour était :

 

 

Organisation du programme de prévention 2009-2010
sur le thème "Adolescents et prises de risques".

 


Il fut donc envisagé de consacrer une demi-journée à la sensibilisation de l'équipe éducative au repérage des élèves "en risque" (aussi divers que : les addictions, les troubles des conduites alimentaires, le risque suicidaire...). Cette journée a eu lieu à la mi-novembre (évidement un mercredi, jour de cours à l'IUFM).

Ensuite devrait se dérouler une semaine thématique au mois de mars, cette fois-ci en direction des élèves. Exposition, table thématique au CDI, interventions d'associations... les modalités restaient à définir.


Mon sentiment sur cette réunion : Intéressante, ne serait-ce que pour rassembler autour d'une table différents acteurs de l'établissement. Cependant, comme dans beaucoup de réunion, une tendance à la bavardite aigüe et surtout, à mon sens, un certain dispersement. Un sujet tel que les conduites à risques des adolescents me paraît assez large à traiter. Trouble alimentaire et cannabis ne seraient-ils pas des sujets à différencier ?

 

 

Rédigé par Nota bene*

Publié dans #J'ai étudié

Partager cet article

Commenter cet article
L
<br /> "La plupart des profs de discipline ne savant même pas"= ne sachant serait plus juste... bises!<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Oups... c'est rectifié ! C'était pour voir si vous suiviez. <br /> <br /> <br />