Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi + La mécanique du coeur

Publié le 17 Janvier 2010

Mathias Malzieu est né en 1974 à Montpellier. Après une carrière avortée de tennisman et des études de cinéma délaissées au profit de la musique, il devient une figure phare du rock français avec le groupe Dionysos, pour lequel il écrit, compose et interprète les chansons. Il mêle à cela une carrière d'auteur décalé. Il a d'ores et déjà publié :

  • 38 westerns (avec des fantômes), un recueil de nouvelles paru en 2003,
  • Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi, un roman autobiographique paru en 2005,
  • La mécanique du coeur, un roman ainsi que sa bande originale éponyme en 2007.

 

Découvert il y a environ trois ans, j'ai adoré Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi. Je me suis donc fait offrir pour Noël La mécanique du coeur. (Pas la patience d'attendre que la médiathèque de l'IUFM le commande !). Les titres choisis par Mathias Malzieu sont originaux et emprunts d'une douce poésie. Les premières de couverture sont des portes d'entrée dans des univers merveilleux. Une fois les dernières pages de ses deux romans tournées, j'ai pu assurer que ceux-ci sont pour moi ce que l'on peut appeller des coups de coeur.

 


Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi

 

La quatrième de couverture :

"Mathias, un jeune homme d'une trentaine d'année, vient de perdre sa mère. Sur le parking de l'hôpital, il rencontre un géant qui l'aide à accepter de vivre malgré cette disparition et l'invite à un voyage fantastique dans le pays des morts. Cette évasion dans l'imaginaire lui pemettra de passer d'un monde enfantin peuplé de super héros rassurants au monde plus cru et cruel des adultes.
Dans la lignée d'un Tim Burton ou d'un Lewis Carroll, Mathias Malzieu signe ici un texte unique, à la fois conte d'initiation survolté et roman intimiste bouleversant. Un texte d'une force, d'une drôlerie et d'une poésie universelles, écrit parfois comme on peut crier sa douleur, ou l'envelopper dans le coton de ses rêves.
"Il écrit court, irréel, cinglant, doux-amer et souvent absurde, dans la grande tradition des livres pour enfants, de Roald Dahl au précieux Tim Burton." Les Inrockuptibles."

 

 

Mon avis :

On ressent effectivement dès les premières lignes que ce roman est digne de l'univers d'un Tim Burton, d'un Lewis Carroll ou d'un Roald Dahl ! Le processus de deuil est magnifiquement bien traité, dans un esprit de tendresse, de merveilleux, de fantastique. Le texte est d'une poésie qui n'a d'égal que sa drôlerie. Un coup de coeur qui peut à mon sens parler aussi bien aux petits qu'aux plus grands et aux adultes.


 

Malzieu, Mathias
Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi
Ed. Flammarion
2005/169 p.
 

......................................................................................................................................................


La mécanique du coeur


 

La quatrième de couverture :

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son coeur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d'en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d'une petite chanteuse andalouse va mettre le coeur de Jack à rude épreuve... Un conte initiatique cruel et merveilleux.



Mon avis :

Là encore un très beau roman dans la lignée de ceux cités plus haut. Mathias Malzieu sait sculpter le matériau que constituent les mots pour en tirer leur incroyable potentiel poétique. Tendres, douces-amers, sombres et drôles, les phrases s'enchaînent et semblent transpirer de toujours plus de singularité. Lisez plutôt :

  • "J'aime entendre résonner sa voix sous un ciel crevé d'étoiles, même si la façon dont elle susurre "love is dangerous for your tiny heart" me paraît un peu étrange."
  • "Imperceptiblement, je me laisse tomber amoureux. Perceptiblement, aussi. A l'intérieur de mon horloge, c'est le jour le plus chaud du monde."

 

Il ne vous reste plus qu'une chose à faire : lire les métaphores, les allégories et autres oxymores tracés par la plume d'un Mathias Malzieu fantaisiste et talentueux !


 

Incipit :

"Il neige sur Edimbourg en ce 16 avril 1874. Un froid de canard paranormal cadenasse la ville. Les vieux spéculent, il pourrait s'agir du jour le plus froid du monde. A croire que le soleil a disparu pour toujours. Le vent est coupant, les flocons plus légers que l'air. BLANC ! BLANC ! BLANC ! Explosion sourde. On ne voit plus que ça. Les maisons font penser à des locomotives à vapeur, la fumée grisâtre qu'exhalent leurs cheminées fait pétiller un ciel d'acier."

 

 

Malzieu, Mathias
La mécanique du coeur
Ed. Flammarion
2007/155 p.



Le clip de Tais-toi mon coeur issu de l'album La mécanique du coeur de Dionysos :

 

 

Rédigé par Nota bene*

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Commenter cet article

Emily 19/01/2010 21:40


Alors ça c'est drole, je viens de finir la mécanique du coeur il y a deux jours. On aurait pû en parler aujourd'hui ! En tout cas, j'ai beaucoup aimé également. Du coup, je compte acheter son
premier roman. Ta critique m'en donne d'autant plus envie !
Biz


Nota bene* 19/01/2010 23:46


Tiens, oui ! ^^ Une journée c'est un peu court mais nous ne manquerons pas de nous croiser d'ici les prochains mois j'espère. Pour Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi (son 2e
roman), n'hésites pas ! Si par ailleurs quelqu'un a lu ses nouvelles, je suis preneuse d'une petite critique. ^^