Le retour de l'aube

Publié le 17 Avril 2011

La série de Malorie Blackman se termine avec ce quatrième tome :

 

Le retour de l'aube

 

 

La quatrième de couverture :

 

Tobey est amoureux de Callie. Fou amoureux. Pour son anniversaire, il veut lui offrir un cadeau digne d'elle, un cadeau de valeur. Alors il va accepter le pire : effectuer une livraison pour le gang de McAuley. En échange d'un peu d'argent. Un peu d'argent qui le conduira en enfer...

 

 

Mon avis :

 

Un quatrième tome ne semblait pas forcément de trop tant les autres avait été bien menés. Je me doutais bien cependant que l'intrigue pouvait s'essouffler. C'est donc curieuse que j'ai ouvert le dernier opus de la série. Tout comme dans les tomes précédents, le prologue nous plonge immédiatement au coeur de l'intrigue. Le lecteur retrouve les personnages qu'il connait : Callie, Tobey, Sephy et Meggie... 6 mois après le décès de la grand-mère de Callie et de son oncle Jude dans l'explosion de l'hôtel Isis. Mais c'est sur Tobey, le voisin et ami d'enfance Nihil de Callie, que l'intrigue est centrée. Ce n'est pas un personnage auquel je m'étais particulièrement attaché auparavant mais cela a changé. Amoureux de Callie et souhaitant lui offrir le meilleur, il va s'embourber dans une guerre des gangs. Le thème du racisme, principe de base des romans précédents, ne reste ici qu'une toile de fond. Ce sont l'histoire d'amour naissante entre Callie et Tobey et la guerre des gangs qui règne dans leur banlieue qui mènent l'intrigue. L'histoire évolue et c'est ce qui permet à Malorie Blackman de nous livrer un récit toujours aussi captivant. Ce 4e tome clôture la série à merveille ! La fin ne m'a pas déçue : belle sans être totalement happy. De plus, je trouve l'épilogue plutôt bien trouvé. En bref, cette série est un hymne au respect et à la tolérance et pour moi un véritable coup de coeur ! (Et j'allais oublier... un coup de coeur aussi pour les pages 139 à 145 !)

 

 

Extraits :

 

  • "J'aimerais juste me débarrasser de l'impression que je couche avec le diable pour attraper un démon. Métaphoriquement bien sûr. Je ne cesse de me répéter que la fin justifie les moyens. Et il faut que je parvienne à mes fins. Le chemin qui y mène est périlleux, mais n'est-ce pas toujours le cas ? J'ai un vague plan et la volonté de réussir. Ca devra suffire. Le problème c'est que j'ai la sensation de me lancer dans une danse improvisée dont je dois inventer les pas au fur et à mesure. Mais ça va. Je vais m'en sortir. J'espère." (p. 244)

  • "Tu forces mon coeur à battre." (p. 244)

  • "Des cercles dans des cercles. Des divisions dans des divisions. Pas de blanc, pas de noir. Des myriades de nuances de gris, une nuance pour chaque personne sur la planète." (p. 250)

  • "On n'est jamais sûr de la réussite d'une affaire légale car elle comporte trop de variables externes et incontrôlables. En revanche il y aura toujours un marché pour ce qui est hors la loi. C'est aussi prévisible que le retour de l'aube chaque matin et c'est aussi une façon plus rapide de gagner de l'argent." (p. 262)

  • "Les gens riches sont si prévisibles. Ils imaginent que tout le monde rêve de devenir riche, que tout le monde a son prix. [...] C'est pour cette raison que j'allais réussir et qu'ils allaient échouer. Et il n'y avait pas assez d'argent dans le monde entier pour m'arrêter maintenant." (p. 335)

 

 

Une vidéo réalisée à l'occasion de la sortie du 4e tome :

Le retour de l'aube / Malorie BLACKMAN from Editions Milan on Vimeo.

 

 

Mes critiques des tomes précédents :

 

  • Tome 1 : Entre chiens et loups ici
  • Tome 2 : La couleur de la haine ici
  • Tome 3 : Le choix d'aimer ici

 

 

Plus d'infos sur :

 

Ricochet

Milan jeunesse (attention, on y dévoile le dénouement !)

Lirado

 

Blackman, Malorie.

Le retour de l'aube

Ed. Milan jeunesse

Coll. Macadam

2009/436 p.

 

Rédigé par Nota bene*

Publié dans #Je lis

Partager cet article

Commenter cet article
L


J'ai beaucoup apprécié ce quatrième tome et son changement de sujet : le  racisme fait place aux guerres de gangs... Je trouve que c'est un très bon choix, même si ça m'a beaucoup surprise !
Mais bon, je crois qu'à certains moments, il faut mieux changer de genre plutôt que de faire quelque chose de moins bien...
Eu coup de cœur pour moi !

Comme tu aimes la lecture, je me permets de te prévenir qu'un livre est mis en jeu sur mon blog : Le hameau des purs de Sonia Delzongle... Peut-être l'occasion de faire une jolie découverte ? ;)



Répondre
N


Je trouve en effet qu'il était pertinent de renouveler l'intrigue en changeant quelque peu de thématique. La série se termine ainsi en beauté en ayant repris du souffle. Je ne manquerai
pas de faire un tour sur ton blog... à bientôt sur la toile !



P


J'hésite encore à me lancer dans ce 4ème volet. J'ai lu les trois premiers il y a si longtemps que j'ai un peu tout oublié!
Mais vu que tu dis que c'est bien, je vais peut-être m'y mettre! ;-)



Répondre
N


J'espère ne pas en avoir trop fait... mais je ne peux que te conseiller de t'y mettre ! 



M


Tu m'as donné envie de lire cette "quadrilogie" (est-ce bien Français ?) ! Tu pourras l'apporter début Mai ? Sauf si j'arrive à me les procurer à la médiathèque...



Répondre
N


Je me suis moi aussi posée la question pour le terme "quadrilogie" et a priori c'est français. Il existe aussi le terme de "tétralogie", oeuvre littéraire ou cinématographique composée de 4
volets. On en apprend tous les jours ! ^^


Pour la lecture pas de problème.